Histoire


La commune s'étend dans la partie sud-est du Fenouillèdes.

Formée du village de Rabouillet et de l'ancien hameau de Plallouby, déjà mentionné en 958, elle est située sur les premiers reliefs pyrénéens avec, au nord, la forêt communale de Rabouillet.

Village de RabouilletEn 1188,

Hugues de Sournia cède l'église Saint-Etienne et l'hommage de Rabouillet, c'est à dire la promesse de fidélité et de devoir, aux Templiers du Masdeu. Ils deviennent ainsi, grâce aux biens qu'ils ont acquis dès 1142, les seigneurs du lieu.

Au XIVe siècle,

le territoire devient le siège de la baronnie homonyme comprenant Roquevert, Séquerre, Prats et Trévillach. Cette baronnie est la propriété de la famille Peyrepertuse jusqu'à la Révolution.

Village de RabouilletEn 1790,

la commune est incorporée dans le département des Pyrénées-Orientales. Aujourd'hui, parallèlement à une production agricole variée à la fois viticole et maraîchère, l'activité traditionnelle principale reste l'élevage d'ovins, de bovins et de caprins. Rabouillet est le premier village du département à avoir été libéré le 9 juillet 1944.

Actuellement des recherches sont en cours pour établir une présence Cathare sur le village.